Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 14:09

Contrairement à ce qui a été écrit, le dernier conseil municipal de la Chapelle  d’Armentières n’a pas été consensuel et détendu. Il y a eu une suspension de séance demandé par le maire afin de faire un point administratif avec l'opposition. Ensuite par sept fois je me suis exprimé pour présenter mon désaccord de fond ou pour rappeler les engagements de la liste « De l’Oxygène pour la Chapelle d’Armentières » durant ces quatre années de mandat. Voici donc, un par un, les 7 actes qui ne vous ont pas été relatés.

 

 

http://www.lavoixdunord.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20121222/2015825135_les-chapellois-toujours-inquiets-des-an-446098.jpg

 

6 Modification du bail pour l'implantation d'antennes de téléphonie mobile dans les églises Saint-Vaast et Notre-Dame de lourdes

C’était certainement le dossier le plus important et le plus polémique du conseil municipal, un premier débat lors du CM du 21/09/12 de 40 minutes avait marqué les esprits en termes de santé publique et de gestion du patrimoine commun.
En septembre 2012 la majorité municipale à l’exception notoire de 3 votes (abstentions de N.Vlérick et de  M.Couture et vote contre de C.Schollaert) a voté pour l’implantation d’antennes de téléphonie mobile sur des bâtiments communaux,  dans les clochers des églises Saint-Vaast au bourg et Notre-Dame de lourdes et dans le quartier de la Choque. Les élus minoritaires pour leur part ont voté contre (A.Haezewindt, E.Bercker et C.Deronne) sauf MC Carrez qui s’est abstenue.
Lors de ce premier débat de nombreuses réserves avaient été entérinées par l’ensemble du conseil et c’est donc un nouveau bail revu avec le fournisseur d’accès Orange qui est soumis à délibération ce 19 décembre 2012.
Chacun est resté sur ses positions…Malgré un événement majeur : la pétition de plus de 200 familles du Bourg qui demandaient une prise en compte du principe de précaution désormais inscrit dans la constitution et reconnu par la jurisprudence. Ces signataires parmi lesquels ont retrouve des professionnels de santé, des enseignants des écoles limitrophes, des commerçants,…demandent le déplacement de ces antennes vers l’extérieur de l’hyper-centre afin de diminuer l’exposition aux ondes radioélectriques à proximité immédiate des écoles élémentaires notamment.
Pour ma part, sans reprendre mon précédent long argumentaire de septembre j’ai insisté sur le fait qu’une commune se devait d’être exemplaire dans ses choix et que les quelques milliers d’euros de bénéfices annuels seraient vite perdus par la suite en conséquences majeures. J’ai demandé au premier magistrat de ne pas se contenter de réponse en forme de boutade (pseudo arrêté municipal d’interdiction de portables pour les mineurs, non applicable bien sûr...) mais de rencontrer l’ensemble des plaignants. Il est facile d’opposer les citoyens par rapport au progrès à son utilisation individuelle mais dans ce cas précis ce sont seulement des mesures de bon sens qui sont réclamés.
Le seul recours actuel pour les habitants du Bourg pour être entendus est de déposer des référés devant le tribunal administratif sur la base du cahier des charges signé avec Orange. Dommage d’opposer notre population sur une sujet qui aurait mérité une concertation publique plus large pour les quartiers de la Choque et du Bourg.

http://www.libetoulouse.fr/2007/images/2008/09/24/antennes.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles de la chapelle d'armentiéres et de l'armentiérois
  • : Passionné de la vie publique en général et de notre vie locale en particulier je lance mon blog personnel afin de pouvoir communiquer, échanger avec réactivité. Il est destiné à l'ensemble des acteurs locaux, mes amis, mes compagnons de route mais également à tous les citoyens curieux. Je m'engage à être le plus objectif possible dans le respect des opinions de chacun... Christophe Deronne, conseiller municipal
  • Contact

Archives