Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 20:05

Ce vendredi 24 février le conseil municipal de la Chapelle d'Armentiéres débutait sa séance par une minute de silence en mémoire de Jacqueline Robillard, conseillère municipale pendant trois mandats de 1982 à 1998 et ancienne secrétaire de la section socialiste locale.

Le lendemain ses camarades et amis lui ont rendu hommage en présence de sa famille. On notait parmi l'assistance une délégation de la section voisine armentiéroise emmenées par Bernard Haesebroeck et Jean-Michel Monpays.

 

P1010513

 

Naturellement, des témoignages, des remerciements, des paroles d'espérance vinrent rappeler à chacun l'humanité et la gentillesse de Jacqueline toujours prête à aider son prochain. Sa vie fut faite d'engagement et de lutte contre toutes les injustices. Jacqueline est parti pour l'autre monde l'esprit rassuré car le flambeau a été passé et ses valeurs demeurent plus fortes que jamais à la Chapelle d'Armentieres.

Partager cet article
Repost0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 20:55
Jacqueline Robillard nous a quitté le 3 février 2012  à 81 ans par une froide journée d'hiver...Selon sa volonté ses funérailles ont été célébrées dans la plus stricte intimité familiale le 9 février, à son image, en toute simplicité. 

jacq-2.jpg

                                        photo prise au bureau de vote des primaires citoyennes le 9 octobre 2011

 

Qui était Jacqueline?

 

Jacqueline Robillard a été toute sa vie une militante associative et politique en compagnie de son mari Georges décédé en 1993.Issue d'une famille ouvriére du textile, chapelloise depuis sa tendre jeunesse elle habita toute sa vie dans le quartier de la Choque, rue Marle puis rue Léon-Beauchamps.

 

Femme publique, elle était de tous les combats, luttant contre toute forme d'injustice et aidant les plus démunis. Elle milite dans l'association de parents d'éléves de l'école publique Louis Bartier où ses deux enfants furent scolarisés puis au niveau de la FCPE.

  Elle participe à la création de l'antenne locale d'Armentières du mouvement de culture populaire Culture et Liberté et y anime pendant de nombreuses années les ateliers d'alphabétisation et de citoyenneté.

Elle s'engage aussi énormément au sein de l'association de soins à domicile, le centre de soins Schweitzer.

 Atteinte de diabète lourd Jacqueline Robillard s'investit tant que sa santé le permet dans le groupe « Paroles aux diabétiques ».

Elle pronait particuliérement la défense de la laicité et j'ai le souvenir de quelques uns de ses appels ou mails rapportant au président de l'Amicale laique que j'étais alors conseils et informations.

 

Femme politique, elle adhère au Parti socialiste en 1970 et devient secrétaire de la section chapelloise. En 1983, 1989 et 1995, elle conduit une liste de gauche à La Chapelle. Elle sera ainsi conseillère municipale d'opposition sous les mandats d'Henri Bouchery et de Bernard Coisne. Assidue et constructive elle assura la lourde tâche ingrate d'opposante, toujours avec le sourire. Aprés ces trois mandats et jusqu'en 2008 elle se consacra au CCAS toujours au service des plus démunis.

Ils ne sont pas nombreux les hommes et femmes de notre commune qui ont milité et porté les valeurs de la gauche publiquement. A tort ou à raison le clientélisme est encore ressenti dans les petites communes et entre les paroles et l'engagement le fossé est parfois large! Malgré cela, dans cette ville sociologiquement modérée et à forte présence catholique un seul mouvement politique structuré, le parti socialiste, a pignon sur rue depuis des décennies et se bat à visage découvert.pour apporter de nouvelles espérances à nos concitoyens. C'est en grande partie grace à des personnalités courageuses et désinteréssées comme Jacqueline Robillard mais également Roger Soler, Fernand Demeulenaere.et bien d'autres encore aujourd'hui que le tissu social, associatif est préservé et qu'il fait bon vivre dans nos quartiers. Lutter contre toute forme d'injustice, soutenir les plus faibles, défendre la laicité et les valeurs de la république c'était le fil conducteur de Jacqueline et Georges Robillard. Alors pour c'est pour tous ces militants presque anonymes que nous leverons doublement notre verre le 6 mai 2012 aprés la victoire déclarée de François Hollande!

 

groupe.jpg

photo prise le 30 janvier 2009 aux Voeux de la section PS de la Chapelle d'Armentiéres, de gauche à droite:

Thierry Fontaine conseiller municipal et secrétaire de section à Houplines

Gérard Haesebroeck maire honaire d'Armentiéres, ancien député et vice-président du conseil général du Nord

Eric Bercker conseiller municipal à la Chapelle d'Armentiéres

Christophe Deronne, conseiller municipal et secrétaire de section à la Chapelle d'Armentiéres

Marie-Jeanne Gomot, conseillere municipale à la Chapelle d'Armentiéres

Michel Boudin, ex-conseiller municipal et ex-secrétaire de section 

Jacqueline Robillard, assise, ex-conseillere municipale et ex-secrétaire de section

 

MED-JACQ-2.jpg

photo prise aux voeux de la municipalité en janvier 2008, jacqueline Robillard recevait la médaille de la ville de la Chapelle d'Armentiéres des mains de Mme Renée Lantoine, premiére adjointe. 

Quelques semaines plus tard elle présidait le comité de soutien à la liste "De l'Oxygéne pour la Chapelle d'Armentiéres" dans la grande tradition de son opposition à la liste majoritaire sortante.

 

DSC03812.JPG

                                                          Journée pêche de la section PS le 20/05/07

 

Enfin femme luttant contre la maladie...,Affectée par plusieurs pathologies liées au diabète, cardiaques notamment, elle décide de quitter sa maison de la rue Léon-Beauchamps pour s'installer à la résidence Henri-Bouchery, il y a trois ans, tout en continuant, autant qu'elle le peut, ses activités associatives. Elle s'est éteinte le 3 février 2012 mais ses valeurs, son idéal et son travail restent marqués dans notre engagement collectif.

 

SES AMIS LUI RENDRONT UN DERNIER HOMMAGE LE SAMEDI 25 FEVRIER

RDV A 15h00 DEVANT LE TOMBEAU FAMILIAL AU CIMETIERE DE LA CHAPELLE D'ARMENTIERES

 

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 21:07

 

http://armentieres.free.fr/jdf.JPG http://jjdefer.free.fr/jacques.jpg

 

Jacques Defer, est décédé hier à l'âge de 75 ans.

 

Armentiéres pleure l'un de ses plus célébres représentants, issu d'une grande famille de musiciens. Saxophoniste et pianiste Jacques Defer a dirigé le célèbre orchestre de bal qui portait son nom dans les années soixante et soixante-dix. Il fut également directeur de l'école de musique et de l'Harmonie du Commerce d'Armentières.


 

Les chtimis pleurent l'un des co-fondateurs des Capenoules, ensemble hétéroclite de joyeux drilles, artistes dans la pure tradition des fêtes populaires, paillardes et carnavalesques... 

 

   

"Les Capenoules" était un groupe du nord de la France dont la plupart des chansons étaient en picard, dans sa variante ch'ti. Le mot "capenoule" signifie "voyou" au sens affectueux du terme en patois picard.

Histoire du groupe
En 1966, Jacques Defer (ou Jack Defer) fonde un groupe de musique ch'ti aux chansons paillardes et grivoises, les Capenoules sont nés. Peu après son adhésion au groupe, le photographe Francis Delbarre, change de nom et devient Raoul de Godewarsvelde. Très vite, sa forte stature (1 m 92 pour 120 kg) et sa voix grave et rocailleuse en font la vedette incontestée du groupe, mais il déclarera toujours « Mi, j’sus pas canteux, j’sus photographe ! » (Moi je ne suis pas chanteur, je suis photographe). En 1967, c'est Maurice Biraud sur Europe 1, qui fera entendre le premier les chansons des Capenoules. Fin 1967, les Capenoules sortiront un disque 33 tours, avec le titre "les chansons de ma nourrice", pour qui connait le patois ch'ti, chansons paillardes, grivoises.

Peu de gens le savent, mais le grand succès du leader des Capenoules, Raoul, "Quand la mer monte" a été composé par Jean-Claude Darnal, chanson vendue à plus de 150000 exemplaires.


 

 

Composition du groupe

Jack Defer, Francis Delbarre (Raoul de Godewarsvelde),Biloute, Marcel Decubber, Mimi Ducherloque, Pierre Leclercq, Marco Slincart, Fernand Pierre, Maurice Deguffroy, Michel et Pierre Célie, Robert Lefebvre, Régis Hunez, Armand Piquet, Roger Frézin, Jacques Constant, J.P. Hermant, Félix Lescaut, Christian Lefebvre, Marcel Gauthier, Hubert Quertiniez, Toni Tagon, Jimmy Toffin, Léon Andrieu, André Dekooninck, Désiré Desmoulins, Emile Vanpeterynck

Musicographie
  • Les p’tits poils du sam’di soir
  • Baiss’ta gaine, Philomène
  • Dins l’pouli à glaines
  • Rosalie Babache
  • Tant pis pour elle, tant pis pour nous
  • Les capenoules in vadroulle
  • L’curé d’chez nous
  • Eul’grande berlousse
  • Dinse, min fieux, dinse
  • Eul’fil’eud’Sainghin
  • Charlot l’bochu
  • L’planque à pain
  • Min p’tit s’rin
  • Ch’qu’in veut nous'z'aut’
  • V’là diminche arrivé
  • Ch’est un p’tit arrosoir
  • Quind les Inglaises
  • T’iros ti
  • Ches cats, ches quiens
  • Les filles de St Sauveurs
  • Les Capenoules vous saluent bien
  • L'Curé d'Saint Louis
  • Min poreau
  • L’Société des Grosses Biroutes
  • Tout ch’ti
  • Min p’tit frère
  • Ch’est un bon d’mi
  • Sur la route de Sainghin
  • Ches bochus
  • Désiré
  • Eul’p’tite boteusse
  • Sin Pid
  • In arvenint d’eul’kermesse
  • Le pot pourri des Capenoules
  • La Pourisse
  • Polka comme cha
  • L'quiquette en bos
  • Pour plaire à Mélanie
  • Elle s'appelle Françoise
  • Jean Lariguette
Jacques Defer méritait bien l'hommage des Dunkerquois , au revoir l'artiste ...

 
VIVE LES CAPENOULES, VIVE RAOUL, VIVE LES CHTIS...
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 21:38
http://www.plugrtl.be/files/2010/11/john-lennon-2010-paix-1675.jpg
Le 8 décembre 1980, John Lennon est abattu devant son domicile new-yorkais sous les yeux de sa compagne Yoko Ono. Depuis 30 ans, des fans de toutes générations confondues se réunissent à Central Park au mémorial Strawberry Fields, du nom d'une célèbre chanson des Beatles, pour se recueillir sur l'une des plus grandes légendes du XXème siècle.

Pour marquer le 30ème anniversaire de cette tragique disparition, le magazine Rolling Stone ressort en intégralité la dernière interview de John Lennon donnée le 5 décembre 1980, soit trois jours avant son meurtre. Une interview d'une surprenante prémonition.

Dans cet entretien, John Lennon se montrait très lucide vis-à-vis des attentes des fans et des critiques : « Ils veulent des héros morts, comme Sid Vicious et James Dean. Ça ne m'intéresse pas d'être un héros mort. ». « Je n'ai jamais prétendu être une divinité. Je n'ai jamais clamé être une âme pure [...] J'ai juste écrit des chansons et tenté de répondre à des questions le plus honnêtement possible... Mais je continue à croire en la paix, l'amour et la compréhension » expliquait l'artiste.

La suite hélas, tout le monde la connait. Mark David Chapman, un soir de décembre 1980, appuiera sur la gâchette d'un revolver et assassinera le symbole de toute une génération. « Nous sommes des rockers ressuscités, et on recommence tout à zéro, confiait Lennon dans son interview. On a tout le temps, n'est- ce pas ? Tout le temps.». La vie en a hélas décidé autrement pour Lennon, qui est parti rejoindre bien trop vite les mythiques « héros morts » du siècle dernier.

 


 

 

 

INFO FLASH =>

Assemblée Générale des "Amis de l'école laique" ce soir,

CR détaillé dans les jours à venir...


Partager cet article
Repost0
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 21:24

Pluie, vent, froid...Un vrai temps de 11 novembre qui n'a pourtant pas empêché de nombreux chapellois de se réunir aujourd'hui place du général de Gaulle afin d'honorer le souvenir de nos anciens combattants.

On pouvait remarquer le conseil municipal, les anciens combattants, les responsables associatifs, des citoyens chapellois mais également (et surtout) une délégation d'éléves CM1/CM2 de l'école publique élémentaire du Bourg accompagnée des enseignantes et de la directrice. Saluons ce travail de passage de la mémoire à l'heure où les derniers poilus ont disparus.

 

Ces enfants ont bien mérité nos encouragements pour avoir défilé stoïquement sous les bourrasques de vent et la pluie afin de se rendre au cimétiére anglais (photo) puis à la mairie.

 

http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/15193789.jpg

 

Si les 5 écoles publiques chapelloises pouvaient être présentes lors du prochain défilé commémoratif en 2011 ce serait le plus beau des cadeaux que nous pourrions faire aux anciens combattants.

 

Pour ma part, je dédie cette magnifique chanson de Sansévérino, hymne à l'amour, à tous les malheureux soldats,morts au combat

 


Sansévérino_Le dormeur du val vivant
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 23:31

Pas de provocation dans ce titre traumatisant aujourd'hui pour des millions de retraitables mais un bel hommage de Bernard Lavilliers à ce que l'on appelait jadis l'aristocratie ouvriére: les fondeurs d'acier...Avec leurs mains d'or!

 

 

 

 

Personnellement, j'ai des oncles qui  y ont laissé leur jeunesse et leur santé, chez Massey-Ferguson notament, déjà à leur époque ils n'ont pas ou si peu profité de leur retraite.


Aujourd'hui mon activité professionnelle me conduit réguliérement sur les différents sites d'ArcelorMittal, Corus Myriad, Nyrstar, LME, Vallourec,...Je suis toujours impressionné par ces cathédrales des temps modernes qui font vivre des milliers de familles, par ces managers impliqués 24h/24h passionnés par la production de leur site industriel mais également par cette solidarité "ouvriére" qui existe et résiste toujours.

 

Notre région a encore un important tissu industriel: aciéries, cimenteries, papetiers, secteur automobile, agro-alimentaire...Des dizaines de milliers d'emplois, pour certains aujourd'hui en sursis sous le joug d'une mondialisation effrenée, jungle sans régle dédiée au profit de quelques uns!

 

Travailler encore...Mais à quel prix? et pour combien de temps encore?

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Nouvelles de la chapelle d'armentiéres et de l'armentiérois
  • : Passionné de la vie publique en général et de notre vie locale en particulier je lance mon blog personnel afin de pouvoir communiquer, échanger avec réactivité. Il est destiné à l'ensemble des acteurs locaux, mes amis, mes compagnons de route mais également à tous les citoyens curieux. Je m'engage à être le plus objectif possible dans le respect des opinions de chacun... Christophe Deronne, conseiller municipal
  • Contact

Archives